• Projet de classe "Découvrir la cécité"

     texte collectif : Cameron, Kitimi et Raphaël

     Chaque vendredi, de 13h à 15h, nous avons essayé de nous mettre dans la peau d’un mal-voyant. Nous voulions découvrir ce qu’ils vivent tous les jours et comprendre comment les aider. Nous ne voulions pas nous moquer d’eux.

     D’abord, Mme Berviller nous lisait un roman « La porte d’en face ». Il raconte l’histoire d’un petit garçon qui rencontre son voisin aveugle. Cette histoire nous a permis de parler sur les émotions différentes des personnages face au handicap.

     Projet de classe "Découvrir la cécité"

     Ensuite, nous avons fait des jeux et des activités pour utiliser les quatre autres sens : le toucher, l’odorat, le goût, l’ouïe. On a fait de la peinture les yeux bandés, on a apporté des objets personnels pour que nos copains les reconnaissent en les touchant, on a goûté différents aliments sans les voir et sans les sentir. Nous avons aussi fait des jeux de déplacements dans la classe et dans le hall du collège.

    Projet de classe "Découvrir la cécité"   Projet de classe "Découvrir la cécité"    Projet de classe "Découvrir la cécité"   Projet de classe "Découvrir la cécité"

     Nous avons appris que la confiance en notre guide ou partenaire est importante pour la sécurité et pour éviter les dangers. Dans la vie, les mal-voyants ont un chien-guide ou une canne blanche pour s’orienter.

     Et pour finir, nous avons appris que le langage écrit des aveugles est « le braille». Cameron nous a fait une démonstration de lecture et d’écriture en braille.

     Nous avons écrit notre nom avec l’alphabet des mal-voyants.

       Projet de classe "Découvrir la cécité"  Projet de classe "Découvrir la cécité"Projet de classe "Découvrir la cécité"

    Le travail était intéressant, amusant parfois, angoissant quand on avait les yeux bandés.

     

    KProjet de classe "Découvrir la cécité"itimi: Cameron guide Marion pour s'orienter.

    Marion a les yeux bandés, pour être dans la peau d'un aveugle ou d'un mal voyant.

    Nous prenons conscience que c'est difficile pour eux, et que nous pouvons les aider.

     

     

     

    Projet de classe "Découvrir la cécité"Selin: Laura, Marion, Selin et Cameron ont leurs yeux bandés.Projet de classe "Découvrir la cécité"

    Ils sont dans leur salle de classe et cherchent leur place en 

    touchant partout autour d'eux.

         

         On a écrit notre prénom en braille et on a repassé au feutre noir.                               

     

    Projet de classe "Découvrir la cécité"Marion: Mme  Berviller nous a lu l' histoire  d' un aveugle. Plus tard, on a guidé par le toucher un de nos camarades qui avait les yeux bandés. On a écrit notre prénom en braille, on a aussi découvert  la machine à braille de Cameron. Ensuite, on a deviné les objets ramenés par les autres élèves en les touchant. La dernière activité a été sur le goût  . 

    Ce travail était fait pour comprendre la cécité et pour aider les aveugles ou les mal voyants. J'ai bien aimé.

     

    Projet de classe "Découvrir la cécité"

    Laura: Nicolas est en train d'écrire son prénom en braille. Il est assis à sa place en classe. Pour écrire en braille, il dessine un cadre de 6 carreaux. Puis, il ajoute des points qui représentent les lettres.

     

    Projet de classe "Découvrir la cécité"

    Projet de classe "Découvrir la cécité"Laura: Nous avons fait des portraits en nous bandant les yeux. En premier, on a pris une craie grasse noire pour faire le contour du visage. Puis, on a choisi une couleur au hasard pour colorier chaque partie du portrait. Ensuite, on a peint le fond avec une couleur différente du visage. A la fin, on a collé son prénom en braille.

     

     

     Projet de classe "Découvrir la cécité"Tessa: Je guide Selin parce qu'elle s'est mise dans la peau d'un aveugle en se bandant les yeux. Selin tâte pour retrouver sa place; elle a une "confiance aveugle" en son guide !Projet de classe "Découvrir la cécité"

     

    Nous avions dessiné des portraits avec les yeux bandés. ça ressemble plus à des dessins de maternelle qu'à des dessins de collégiens !

     

    Aline: Laura me guide dans la classe. Elle me tient par le bras, elle me tape doucement pour me diriger à droite, à gauche.

    Nicolas guide Raphaël dans le hall, il le tient par la main car Raphaël a les yeux bandés. 

     Projet de classe "Découvrir la cécité"

    Nicolas: Cameron, qui est mal-voyant, nous a lu l'écriture en braille. 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :